Menu
Free Pack
Contact
wallpaper-3584226_1920

Formation aux applications de la télédétection

 

Ce parcours m'intéresse

Présentation

usgs-90_UA3yLpuI-unsplash

En quoi consiste la formation ?

Le projet rSAT est né de la volonté commune de 5 acteurs wallons et luxembourgeois de mieux faire connaître les données de l’observation de la Terre (appelées souvent données du spatial) et plus précisément, de faire du « remote Sensing App’ Training » !

Les données du spatial concernent principalement 3 disciplines : la télédétection, la géolocalisation et les télécommunications. Ces deux dernières disciplines sont probablement les plus connues et les plus intégrées dans nos vies de tous les jours : GPS, applications sur smartphone, montres connectées, … Et ceci n’est qu’un aperçu « grand public » de leurs possibilités. La télédétection, elle, fait figure de parent pauvre des données du spatial : son utilisation apparait limitée à un cercle d’initiés, les données semblent difficiles à obtenir, les techniques complexes,… Tout ceci n’est plus vrai.

Les choses évoluent très vite et le contexte devient désormais particulièrement propice ! En quelques années la révolution numérique de nos sociétés, la mise en réseau des 4 coins du globe et le développement des technologies ont permis de multiplier et de faciliter l’accès aux données d’observation de la Terre. En quelques clics, nous pouvons aujourd’hui accéder à une quantité importante de données dont le potentiel reste sous-exploité, notamment en Belgique et au Luxembourg.

D’un côté, les données à exploiter sont disponibles, souvent gratuites, les moyens techniques pour les traiter sont là, accessibles mais peu de personnes les utilisent. De l’autre, le secteur public et les entreprises souhaitent développer, améliorer, renforcer leurs activités et ils ne vont pas systématiquement voir ce que le spatial pourrait leur offrir. Ils l’ignorent le plus souvent.

L’objet de la formation vise à faire se rapprocher ces deux mondes, celui du Spatial et celui des entreprises et du secteur public en vue de développer des nouveaux marchés et d’améliorer la qualité des services à la Société.

Il convient donc d’informer le secteur public et les entreprises sur le nouveau potentiel du spatial mais il nous parait encore davantage important de les former à l’utilisation de ces nouvelles sources de données pour acquérir les compétences qui permettront à ces structures de développer leurs nouveaux produits.

Nous proposons une série de formations, adaptées à vos besoins, afin que vous puissiez relever le challenge des “données du spatial”! Notre programme comporte 3 niveaux de complexité et d’accompagnement différents. Le premier niveau, correspondant au niveau de base va passer en revue les fondements de la télédétection qu’il est indispensable de connaître pour se sentir à l’aise et maîtriser quelques outils de base en télédétection. Le second niveau plus technique et spécifique cherchera à approfondir certains thèmes identifiés comme à fort potentiel …. Enfin le troisième niveau propose un véritable suivi personnalisé de votre projet, un suivi « à la carte » où nous vous orienterons vers des experts qui pourront vous aider à construire, développer ou améliorer votre projet.

Ce module concerne la formation de base. Elle a pour objectif de démystifier la télédétection et de démontrer que ces informations sont accessibles à tous et à toutes, tous secteurs confondus ! En plus d’une formation théorique et pratique dans le domaine, nous vous proposons d’initier, ensemble, un projet personnel et concret, en lien avec vos activités.


Profil des formateurs

Bernard Tychon, agronome et docteur en sciences, est aujourd’hui à la tête de de l’Unité de Recherche SPHERES, regroupant 24 équipes de l’Université de Liège. Son équipe travaille principalement sur des questions d’agrométéorologie, de gestion intégrée des ressources en eau et de protection des cultures, dont le dénominateur commun est, notamment, la télédétection.

Marco Chini a obtenu son doctorat en géophysique à l’Université de Bologne, avant de poursuivre des travaux de recherche à l’Institut National de Géophysique et de Volcanologie à Rome. C’est désormais à l’Institut Luxembourgeois de Science et de Technologie qu’il met son expérience au service de l’équipe « Remote sensing and natural resources modelling ».

Patrick Matgen est diplômé de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausane et de l’Université de Technologie de Delft où il a obtenu son doctorat en ingénierie de l’eau. Il est aujourd’hui à la tête de l’équipe « Remote sensing and natural resources modelling » de l’Institut Luxembourgeois de Science et de Technologie dont les travaux se concentrent sur la gestion de l’environnement sur base de la télédétection.

Eric Hallot est géographe et a obtenu son doctorat à l’Université de Liège. Il est désormais responsable de la Cellule Télédétection et Géodonnées, au sein de l’Institut scientifique de service public (ISSeP) de Wallonie. Cette unité développe des services innovants et opérationnels basés sur l'utilisation de données d'observation de la Terre

Profil des participants

Notre formation s’adresse à toutes les personnes souhaitant se former à la télédétection ! Que vous soyez chef d’entreprise, employé ou même étudiant, et que vous voyez dans l’utilisation du spatial, une manière de résoudre un problème ou de développer vos activités, cette formation est faite pour vous !

En Bref :

  • Format : Online
  • Durée : 7 modules de 2h30
  • Langue : Français
  • Dates : octobre 2021
  • Prix : 250 euros

    Je m'inscris

Formation organisée par

uliege-logo-couleurs-300

Partenaires

Logos Skywin-Mecatech
rSAT
logo_idelux_positif-recadré
Capture d’écran 2021-04-02 173905